Violet Evergarden (animé)

  • Thèmes : Amour/amitié – Drame – Fantastique – Science fiction
  • Nombre d’épisodes : 14
  • Durée d’un épisode : 20 minutes
  • Disponible : sur Netflix et en streaming gratuitement

Résumé :

Violet a 14 ans, malgré son apparence angélique, elle a été créée pour être une arme de destruction massive. Sous les ordres du Major Gilbert, elle combattra à ses côtés pendant les quatre années que va durer la guerre opposant Leidenschaftreich à l’Empire Gardarik. Elle y perdra ses deux bras, mais aussi Gilbert. Désormais sans supérieur et donc sans travail, elle va se voir proposer un poste d’un tout nouveau genre par l’ancien compagnon d’armes du Major, ayant démissionné de l’armée pour devenir le directeur d’un centre coursier. Sa nouvelle mission : devenir une poupée de souvenirs automatique.

Présentation :

Violet Evergarden est une série de light novel japonais, écrite par Kana Akatsuki et illustrée par Akiko Takase ; mais elle a également était adaptée sur le petit écran et est disponible sous la forme d’une série d’une seule saison comportant 13 épisodes de 20 minutes environ chacun et 1 épisode spécial de 34 min, le tout sur Netflix. La série a remporté le Crunchyroll Anime Award de la Meilleure animation. Rien est encore confirmé mais il se pourrait qu’il y ait une saison 2 par la suite et un film qui devrait être disponible en janvier 2020. Si tu as un peu de mal avec les animés ou que tu souhaites débuter, cette série est parfaite car elle a complètement été traduite, donc pas de soucis de sous titrage et les voix françaises sont très agréables.

Mon avis :

Je ne suis pas une experte dans le domaine de l’animé mais c’est une forme d’art qui me touche beaucoup. J’ai hésité à poster une chronique sur Violet Evergaden, tant cet animé m’a bouleversé et que je ne me sentais pas à la hauteur de pouvoir réellement en exprimer toute sa beauté, mais finalement ne pas le faire partager au plus grand nombre serait très égoïste de ma part.

C’est une histoire absolument magnifique, d’une pureté incroyable. Les personnages sont tellement attachants et en particulier Violet, cette femme robot, dénuée d’émotions, de sentiments, et pourtant… Elle va s’avérer être bien plus complexe qu’une simple machine, qu’une simple arme de guerre. En devenant une poupée de souvenirs automatique pour la compagnie des Postes CH de Claudia Hodgin, elle va être amenée à voyager et à rencontrer des gens dans le monde entier, ces mêmes personnes qui vont lui apprendre à trouver la sensibilité nécessaire dans la rédaction de ses lettres, car c’est en cela que consiste son travail, mais qui vont aussi lui faire découvrir les richesses de la vie ; Violet sera pour chaque personne croisant son chemin, une énigme mais également la femme qui changera à jamais leur existence. Violet c’est pour moi la sagesse incarnée, honnête, humble, travailleuse et dévouée, tu n’auras d’autre choix que de tomber fou d’amour pour ce petit bout de femme au caractère de feu et qui pourtant porte en elle d’atroces blessures indélébiles.

En conclusion :

Lâches tout ce que tu fais et fonces regarder Violet Evergarden ! Cette histoire aussi dure que tendre, fera chavirer jusqu’aux cœurs les plus imperméables à la douceur. Cet animé fut une grosse claque pour moi, un véritable coup de foudre ; les dessins et l’animation sont magnifiques, l’histoire est captivante du début à la fin, et on apprécie tellement découvrir tous ces personnages avec leurs forces et leurs faiblesses, leurs quotidiens et leurs rêves. On rit, on pleure, on souffre et on se relève avec Violet. Je remercie mon amie Amandine qui m’avait conseillé ce visionnage, c’est grâce à elle que j’ai découvert Violet et j’espère que grâce à moi tu la découvriras et qu’à ton tour, tu la feras connaître à ton entourage, pour que vive en chacun de nous, une part de cette jeune femme qui n’était pas seulement qu’un robot.

Merci à toi de m’avoir lu, j’espère que tu seras présent au prochain post, en attendant bon visionnage !

Stranger Things – Suspicious Minds

  • Auteur : Gwenda Bond
  • Éditions : Lumen
  • Genre : Jeunesse
  • Année de sortie : 2019
  • Nombre de pages : 444

Résumé :

Un laboratoire secret… Un scientifique aux desseins sinistres… Une innocente prise au piège. Vous croyiez tout savoir des aventures de Terry Ives, la mère d’Onze ? Préparez-vous à découvrir l’impensable en dévorant la préquelle de la série événement Stranger Things !

1969, Étudiante sur le petit campus d’une université de l’Indiana, Terry est bien loin des soubresauts qui secouent le pays, profondément divisé par la guerre du Vietnam. Mais quand elle apprend qu’on recherche de jeunes cobayes pour une étude gouvernementale menée dans la petite ville de Hawkins, elle se retrouve embarquée dans un projet inquiétant – nom de code MK Ultra. Camionnettes aux couleurs sombres, laboratoire caché au fond des bois, substances hallucinogènes administrées par des chercheurs muets comme des tombes… Terry, jeune et idéaliste, est bien décidée à lever le voile sur les manigances de l’inquiétant Dr Brenner.

Car derrière les murs du Laboratoire National de Hawkins, l’ampleur de la conspiration dépasse tout ce qu’elle aurait pu imaginer. Pour relever le défi, il lui faudra l’aide des autres cobayes, devenus ses compagnons d’armes… à commencer par une fillette aux pouvoirs sidérants dont le nom est un simple chiffre, Huit. Terry et le Dr Brenner vont dès lors se livrer une guerre d’un genre nouveau, dont le champ de bataille n’est autre que le cerveau humain…

Introduction :

Comme j’ai été heureuse d’apprendre que la série originale Netflix, dont la saison 3 sort très prochainement : le 4 juillet 2019, venait de trouver une nouvelle dimension, cette fois-ci non pas cinématographique mais littéraire ! Trois auteurs différents se sont emparés de l’univers créer par les frères Duffer afin de publier de toutes nouvelles aventures de nos personnages préférés, le tout dans 3 tomes distincts. Chronologiquement parlant, cette trilogie se situera avant la série, dans le but d’en apprendre un peu plus sur le passé des protagonistes. Le premier tome que je vous présente aujourd’hui est Stranger Things – Suspicious Minds, un roman young-adult, écrit par Gwenda Bond, publié aux éditions Lumen, et paru en français le 7 mars 2019. Dans son ouvrage Gwenda Bond s’intéresse au passé de Terry Ives, la mère de Onze, petite fille aux pouvoirs extraordinaires qui est l’héroïne de la franchise.

Mon avis :

J’ai trouvé ce roman particulièrement intéressant, notamment car le personnage de Terry est très peu exploité à l’écran. On en apprend alors beaucoup plus dans le livre sur cette femme, un modèle féminin reflétant le courage, l’intelligence et la fidélité envers ceux qu’elle aime et à ses valeurs, dans lesquelles le lecteur se retrouve. La plume de Gwenda Bond est très agréable, et se lit facilement, en trois jours j’avais terminé son livre que je lâchais alors, non sans un pincement au cœur car il était à présent temps qu’il retrouve sa place dans ma bibliothèque. L’histoire se passe sur fond de Guerre du Vietnam, dans les années 1970 aux États-Unis, mais ne vous attendez pas à un roman historique, la guerre a son importance dans le récit mais la focalisation est dirigée sur Terry et sa bande d’amis. Vous découvrirez comment Terry, Alice, Gloria et Ken s’adapteront à leur nouvelle vie après avoir accepté de travailler pour un projet secret de l’État consistant à en apprendre plus sur les capacités du cerveau humain mais dont les méthodes pour y parvenir sont peu orthodoxes. Au nom de la science ils devront alors faire beaucoup de compromis et faire fasse à de nombreuses épreuves difficiles pour les jeunes étudiants qu’ils sont. C’est une histoire sur l’amitié, l’amour, la famille, le tout à mi-chemin entre le monde réel et un monde surnaturel ; si vous aimez les « bildungsroman » autrement dit « roman d’apprentissage » où le héros est adolescent ou se situe tout juste au sortir de l’adolescence ; doit faire face à de nombreuses péripéties, des épreuves douloureuses qui lui permettront de se connaître réellement, de prendre conscience de son potentiel mais aussi de ses faiblesses, afin de devenir un adulte mature capable d’affronter la vie et les difficultés qui l’accompagne. Je pense notamment à Hunger Games, Divergente, Harry Potter, mais il y a aussi des exemples dans la littérature classique avec Jane Eyre, Candide ou encore Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur.

Si vous aimez les histoires de rebellions contre l’autorité, de savants sadiques, de plans élaborés entre amis pour changer le monde, mais également être transporté dans une époque qui n’est pas la vôtre, alors foncez ce roman est fait pour vous, dépaysement garanti !

En conclusion :

Si après avoir lu ce roman vous ne foncez pas vous mater à nouveau les deux saisons de Stranger Things alors je ne comprends pas ! Plus sérieusement laissez-vous happer par cet univers fantastique, faites une remontée dans le temps, dans les années 70 et 80, vous verrez que vous vous identifierez très facilement à bon nombre de ces personnages et vibrerez avec eux dans leur aventures aussi fascinantes que dangereuses. Êtes-vous prêts à faire face aux monstres sanguinaires qui peuplent le Monde à l’envers ? Vous rencontrerez aussi dans votre périple des monstres cette fois-ci bien humains, des monstres qui sont peut-être plus proches que ce que vous ne pensez…

Petit plus ! A l’heure où j’écris cet article, le tome 2 est disponible en français : Stranger Things – Darkness on the Edge of Town, écrit par Adam Christopher, cette fois-ci on s’intéressera à l’histoire du shérif Jim Hopper ; mais également le tome 3 : Stranger Things – Runaway Max, écrit par Brenna Youvanoff, qui a choisi de développer le passé de la jeune Max Mayfield, alias MadMax et la raison de son arrivée à Hawkins. Pour ma part je ne les ai pas encore lu, mais qui sait peut-être les lierons-nous en même temps, écris-moi si tu as aimé ce premier et/ou ces deuxième et troisième tomes ; je te promets un futur article à ce sujet, une fois mes lectures terminées !

Merci à toi de m’avoir lu, j’espère que tu seras présent au prochain post, en attendant bonne lecture !