Un shiba en plus !

  • Auteurs : Mayumi Muroyama
  • Éditions : Soleil
  • Genre : Manga
  • Année de parution : 2019
  • Nombre de pages : 190

Résumé :

Shibako, une shiba inu un peu laide, attend toujours d’être adoptée après avoir passé plus d’un an à l’animalerie. Un jour, une grand-mère vient acheter un jeune shiba inu noir, et se retrouve avec Shibako offerte « en supplément »…

Présentation :

Mayumi Muroyama est le nom de famille des artistes de manga japonais Mayumi Muroyama et sa soeur cadette Mariko Muroyama. Un shiba en plus est le premier tome de leur nouvelle série de mangas publié aux éditions du soleil, autour d’adorables boules de poils à quatre pattes comme tu l’as déjà compris au titre et à la couverture, ici présents ! Je te rassure de suite, ce premier tome se suffit à lui-même, il n’y a pas vraiment de suspense final donc tu peux choisir de n’en lire qu’un parmi la série, tout simplement.

Mon avis :

J’ai adoré ce manga tendre et chaleureux ! Taro et Shibako sont deux chiens qu’on ne peut qu’aimer au premier regard, ils ont des caractères bien différents mais cette dualité les rends tellement amusants à nos yeux. Taro est un petit garnement à la bouille angélique, tandis que Shibako est une chienne dévouée et profondément optimiste bien que rejetée de tous ceux qu’elle croise de part sa laideur physique. Tour à tour de nouveaux personnages (aussi bien animaux, qu’humains) se mêlent à l’histoire qui va alors s’articuler entre relations amicales, amoureuses, familiales mais aussi et surtout, sur la place primordiale que peut occuper un animal domestique dans la vie d’un homme. Si tu en doutes encore, après avoir lu ce premier tome, tu découvriras à quel point un chien peut s’avérer bien plus intelligent, sympathique, dévouée et attentif que n’importe quel être humain, un compagnon fidèle qui si tu l’aimes ira jusqu’au bout du monde pour toi. Tout ça pour dire, que ça fait du bien de temps en temps de lâcher les lectures disons plus sérieuses et aux intrigues complexes pour se plonger dans une histoire toute simple qui néanmoins nous fait nous questionner quant à la tolérance, le respect des autres et l’importance de ne pas juger sur l’apparence, et quand je dis ça je ne pense pas qu’à Shibako, la chienne difforme, mais à absolument tous les personnages de l’histoire qui recèlent une beauté cachée derrière leur laideur, leur caprice, leur froideur ou encore leur tristesse.

En conclusion :

Une histoire drôle et émouvante à la fois, avec de superbes illustrations en prime, que demander de plus ? Comme Shiro, l’adorable peluche shiba inu présente sur la photo de présentation, empares toi de ce manga pour le dévorer à ton tour !

PS : Si c’est ton premier manga, n’oublies pas de lire de droite à gauche et de haut en bas, et non pas de gauche à droite comme tu as l’habitude avec tes romans habituels. Ainsi tu dois commencer ton manga par la dernière page en remontant peu à peu vers les premières pages, c’est un peu particulier je te l’accorde mais ne t’en fais pas, on prend vite le coup !

Merci à toi de m’avoir lu, j’espère que tu seras présent au prochain post, en attendant bonne lecture !

Le Charmant Cottage d’Amelia

  • Auteur : Abby Clements
  • Éditions : Pocket
  • Genre : Romance
  • Année de parution : 2016 (2019 pour Pocket)
  • Nombre de pages : 352

Résumé :

Lorsqu’elle était étudiante, Amelia a établi une liste de rêves à accomplir. Dix ans plus tard, devenue professeur de lettres, la jeune femme vit avec son mari dans un appartement minuscule de Londres. Et étouffe à petit feu. C’est alors qu’elle redécouvre sa liste. Parmi les souhaits, elle a noté : « Vivre à la campagne. » Le Kent, ses toits de chaume, son calme et l’espace à perte de vue… Amelia se met à rêver d’un charmant cottage. A la veille de ses trente ans, elle décide qu’il n’est pas trop tard pour se lancer dans une nouvelle aventure !

Présentation :

Abby Clements est une autrice londonienne à la plume délicate et pétillante à la fois. Si vous ne la connaissait pas encore elle est à l’origine de La Merveilleuse boutique de crèmes glacées de Viviane et Les divines glaces à l’italienne d’Anna. Le charmant cottage d’Amélia, est un petit roman feel-good, parfait pour une lecture d’été, sans prise de tête.

Avis :

Ce roman est un petit bonbon, si vous êtes le genre à apprécier les journées de lecture coupées du monde, un thé à la main, et bien vous vous régalerez tout comme moi en compagnie d’Amelia, l’héroïne de notre histoire, une jeune enseignante qui vient de fêter ses 30 ans, elle a tout pour être heureuse : un travail qu’elle adore, un mari aimant, une bande de potes indestructible, un chat et un appart dans un des meilleurs quartiers de Londres. Et pourtant, à l’aube de ses 30 ans, elle remet cette stabilité confortable en question car si sa vie paraît de prime abord parfaite, elle couve en elle un grand vide ; rien est facile ici bas, je pense que tu seras d’accord avec moi ; et bien voilà où se situe Amelia, dans une passe difficile : un taf certes qu’elle aime mais qui s’avère épuisant, une relation amoureuse de longue date dans laquelle on ne sait plus trop si l’on est prêt à faire de nouveaux sacrifices pour l’autre, des relations amicales qui risquent de changer avec l’arrivée d’un bébé, un appart riquiqui qui est l’opposé de la maison chaleureuse dont Amelia rêvait et pour couronner le tout, des secrets de famille qui commence à peser sur le mental de notre héroïne. Cette romance, sur fond de travaux (une rénovation de cottage qui d’ailleurs nous transporte !), dans un petit village atypique où tu pourras flâner, et aller te détendre dans les charmantes boutiques de celui-ci. Après cette lecture je suis absolument certaine qu’à ton tour, tu auras envie de vivre dans le charmant cottage d’Amelia.

En conclusion :

Plongez dans l’univers douillé d’Abby Clements, là où les problèmes trouvent toujours leur solution, où l’on observe la vie et ses protagonistes qui doivent faire face aux soucis du quotidien. Petit plus ! Si vous avez aimé ce roman ou que vous avez envie d’autres lectures fraîches pour vos vacances, je vous conseille les livres de Jenny Colgan qui sont d’excellents romans feel-good eux aussi ; cette fois-ci, autour du thème de la pâtisserie. Tu pourras constater que dans ces petits bouquins on prend aussi son destin en main pour se lancer dans l’aventure d’une nouvelle vie !

Merci à toi de m’avoir lu, j’espère que tu seras présent au prochain post, en attendant bonne lecture !